Tag Archives: exposition

GERHARD RICHTER – PANORAMA

11 Sep

L’artiste aux multiples facettes

Plus que quelques jours seulement pour vous rendre au Centre Pompidou admirer la rétrospective du PEINTRE DE LA PHOTOGRAPHIE !

Apparu sur la scène européenne dans les années 60, cet artiste allemand s’est fait connaître grâce à ses « PHOTOS-PEINTURES ». Des œuvres peintes à partir de photographies piochées dans les magazines ou parmi ses clichés personnels qui sont tellement impressionnantes qu’on ne sait  plus vraiment si ce sont des peintures ou de simples photos !

Voyez plutôt :

Pour arriver à ce résultat, il utilise la traditionnelle technique du quadrillage (oui, oui celle-là même qu’on faisait en cours d’arts plastiques lorsqu’on était enfants !). Richter s’amuse à nous tromper encore plus en frottant la peinture humide de façon à nous faire croire que nous sommes en face de photographies légèrement floues !

Je n’aime pas tout chez cet artiste pluridisciplinaire, par exemple la partie de l’exposition « Libérer l’abstraction » (salle 4) m’a un peu ennuyé, de même que « Combattre le motif (salle 3). Je n’aime pas trop quand les artistes se servent de notre ami « l’ordinateur » pour créer, mais ça, c’est mon côté vieux jeu !

Mais j’assume et je préfère vous dévoiler les œuvres qui m’ont vraiment bouleversé par leur hyperréalisme! A savoir les tableaux exposées principalement dans la salle 8 « Dévoiler l’intimité »:

J’ai aussi été happé par ses fameux paysages, toujours peints à partir de photographies prises au gré de ses voyages ou dans son environnement proche, Ces toiles laissent la place à la nature, au ciel, sans aucune présence humaine.

Des paysages mélancoliques et doux qui sont non sans rappeler la tradition romantique allemande dont l’artiste a hérité.

Cette capacité à toucher à tout, sa détermination à ne vouloir rentrer dans aucun mouvement m’impressionne vraiment. Il a commencé à explorer de nouveaux rapports entre peinture et photographies en 1960, puis mis en place un nouveau type d’abstraction en 1970 et réinterprété en 1980 les genres de l’Histoire de l’art (portait, paysage etc.)

Peut-être est-ce sa façon de sans cesse se réinventer qui me perturbe…

Je n’ai pas tout aimé certes mais rien que pour voir de près les tableaux les plus célèbres comme Ema (Nu sur un escalier) en référence à Duchamp, il était indispensable pour moi d’y aller !

Au Centre Pompidou – jusqu’au 26 septembre 2012

http://www.centrepompidou.fr/Pompidou/Manifs.nsf/0/685A3BA543D440FFC125795F0049FA85?OpenDocument

La collection Jonas Netter – Modigliani, Soutine et l’Aventure de Montparnasse

10 Juin

La collection d’un homme très discret – Jonas Netter (1866 – 1946)

Ce nom  vous est inconnu ?  Pourtant sans lui, Modigliani, Soutine, Utrillo, Valadon, Kisling et bien d’autres n’auraient sans doûte jamais existé! La Pinacothèque de Paris a choisi de mettre à l’honneur ce découvreur de talent.

En effet, Jonas Netter fut l’un des collectionneurs les plus marquants du XXe siècle. Un des premiers à acheter une toile de  Modigliani pour finalement en posséder une quarantaine à la fin des années 20. Bien que fasciné dans un premier temps par l’impressionnisme, en vogue à l’époque, c’est vers les jeunes artistes de l’Ecole de Paris que Jonas Netter se tourne. Bien plus abordable financièrement que l’impressionnisme, il se prend très vite de passion pour les chefs-d’oeuvres de ces novateurs… Novateurs dont le fief n’est autre que le quartier Montparnasse…

Et c’est L’Aventure Montparnasse avec ses fameux Bals : Bal de la Misère, Bal de la Horde, Bal Banal, Bal Transmental, Bal Proust etc. Des soirées particulières où se côtoient Cocteau, Desnos,  Foujita, Fitzgerald, Picasso, Man Ray ou encore Tzara. A Montparnasse, « on boit et on danse (…) on fume et on fait l’amour (…) on écrit et on peint (…) du coco, de l’héroine et de la neige (…) on se pique et on renifle entre le pouce et l’index (…) » Voici l’atmosphère de cette époque ou la collection Netter va puiser sa substance.

Un bel hommage que la Pinacothèque rend à cet acquéreur si discret qui, par amour de l’art et pour le plaisir de contemplation à accompli une oeuvre magistrale sans le moindre souci de publicité.

 

 

La Collection Jonas Netter – Modigliani, Soutine et l’Aventure de Montparnasse

Jusqu’au 9 septembre 2012 – Pinacothèque de Paris

http://www.pinacotheque.com/index.php?id=772

Gaulois, une expo renversante

14 Fév

Mais qui sont vraiment nos ancêtres les Gaulois ?

 Tout savoir de La Gaule est de ses Gaulois grâce à une exposition ludique et instructive à souhait !

C’est cette civilisation complexe, peu ou mal connue qui est ici, explorée sous toutes ses formes. Grâce aux dernières découvertes archéologiques, nous découvrons les sociétés gauloises sous un regard neuf loin des idées reçues. 

Le mode de vie et le savoir-faire des gaulois sont mis en valeur grâce à une quantité d’objets qui sont autant de véritables trésors pour l’archéologue : outils, armes, bijoux, monnaies, poteries, sculptures… 

Mais également  avec des maquettes reconstituant des villages où l’on constate des parcelles ordonnées, des silos bien étudiés, des fermes d’élevages soignées (souvent de porcs sauvages = les fameux sangliers d’Obélix) etc.

Autant de témoins prouvant que les Gaulois n’étaient pas si sauvages et désorganisés qu’on le croit si l’on s’en rapporte seulement à leurs combats belliqueux face aux romains ! Ces vestiges du passé illustrent leur  étonnante capacité à aménager le territoire qui est aujourd’hui le nôtre !

La scénographie est très bien pensée et le nombre d’objets exposés ainsi que les 7 ateliers proposés permettent de passer un agréable moment en compagnie de nos chers Gaulois !

 L’exposition est construite en 5 parties :

1.   2 000 ans d’imaginaire gaulois : Tableaux, sculptures, chansons pour évoquer l’image des Gaulois de La Guerre des Gaules à aujourd’hui.

 2.   De la fouille aux laboratoires : Chantier de fouille, outils, jeux interactifs et ateliers pour découvrir le fabuleux métier de l’archéologue !

 3.   De la fouille au musée : La reconstitution de quatre tombes pour découvrir  les rites et pratiques de la société gauloise  +  une collection d’objets authentiques de l’âge du fer.  

4. Légères perturbations en Centre-Gaule : Un spectacle audiovisuel qui raconte la vie gauloise dans une scénarisation originale.

 5. Adieu les mythes ? : L’épilogue fait écho au prologue : de la difficulté de se débarrasser de nos images d’Epinal…

 Et Pour finir :

Savez-vous qu’environ 200 mots de la langue française sont d’origine purement gauloise ?

cheval – mouton –  sillon – brasserie – braguette – drap – béret – chemin – bagnole – jante – charpente – berceau – tonneau – mine – étain – lance – javelot – valet

Ces quelques mots ont fièrement résisté au Latin !

 

  • Gaulois une expo renversante

Jusqu’au  2 septembre 2012

à la Cité des sciences et de l’industrie – www.cité-sciences.fr

Horaires : 10h-18h mardi-samedi | 10h-19h dimanche

Tarifs : 11€ | 8€ tarif réduit | gratuit -6 ans et chômeurs

  • Le billet donne accès à toutes les expos permanentes et aux expos temporaires sauf  Ombres et lumières – Profitez-en!

 

  •  La plupart des découvertes archéologiques ont été conduites par l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives)  www.inrap.fr