Tag Archives: drame

Cantique de la racaille – Vincent Ravalec

7 Jan

Jeune chef d’entreprise adepte des combines foireuses 

Quand Gaston, petit délinquant du 10e arrondissement de Paris prend en stop Marie-Pierre, une bombe normande tout juste âgée de 16 ans, il ne se doute pas que cette dernière va l’aider à passer des petits trafics au monde des affaires.  En quête de reconnaissance sociale, le rêve de Gaston, c’est de devenir patron, « être quelqu’un » ! 

Avec Marie-Pierre comme secrétaire, sa société « Extramill » va voir le jour et même couler des jours heureux. Les grands restos, la grande maison à Châtillon, les beaux calibres, la belle voiture… La belle vie quoi, mais: Quand on a pas trop d’argent on fait attention, c’est normal, mais dès qu’on a trois sous on dirait que d’un coup la vie est devenue plus chère et que le monde entier se ligue dans le but avoué de vous faire dépenser, dépenser jusqu’à ce que vous soyez à sec et que la seule solution qu’il vous reste c’est de vous faire un croum chez l’épicier et sortir votre mouchoir pour pleurer.

Gaston ne voulant pas faire couler sa société flambant neuve prévient Marie-Pierre qu’il va falloir se serrer la ceinture, alors les vacances prévues au Cap d’Agde avec Patricia et Bruno (les associés) vont devoir être sans superflu!

Des vacances simples donc mais assez cocaces, loin de la tumulte parisienne, Gaston va devoir s’habituer à un tout autre monde…celui du naturisme, pratique favorite de Bruno et Patricia. Pendant deux semaines, la proximité, la chaleur, l’insouciance et le peu de vêtements aidant, les deux couples vont ne faire plus qu’un!

De retour dans la capitale, les affaires ont du mal à reprendre, Marie-Pierre est de plus en plus absente, les crises de paranoïa dont Gaston est victime s’accentuent  et pour couronner le tout, un colosse que Gaston a arnaqué quelques mois plus tôt va le retrouver pour lui régler son compte (Comprenez :  le tabasser et lui prendre tout son oseille!) Après avoir connu la gloire, Gaston se retrouve donc « une main devant, une main derrière » et comme une catastrophe n’arrive jamais seule, il assiste à la fuite de Marie-Pierre et à la perte de sa maison…

Gaston presqu’au bout du rouleau et ne voulant pas finir dans un boui-boui miteux décide de retourner en Normandie pour se réapproprier sa Marie-Pierrre. Le couple infernal désormais sans argent va essayer de survivre comme il peut. Et c’est dans le milieu du proxénétisme qu’on retrouve notre anti-héros accompagnée de sa belle. Un milieu que le couple ne maîtrise pas et qui fera perdre à Gaston son sang-froid, lui qui avait pourtant réussi à le garder miraculeusement jusqu’ici!

Publicités

Darling – Jean Teulé

12 Déc

Bienvenue dans les bas-fonds normands!Darling de Jean Teulé

Au lieu-dit de la Barberie à Heurleville, on trouve Catherine, la cadette de la famille Nicolle. Cette grosse futaille pas gâtée par la nature est la mal-aimée de cette famille de fermiers. Du haut de ses huit ans, Catherine qui subit les coups et les insultes de ses parents au quotidien ne sait qu’une chose : elle ne sera pas paysante !

La seule distraction de cette gamine est la nationale qui se trouve au ras de la ferme de ses parents. Sa passion dévorante pour les routiers va même l’amener à installer un rétroviseur (volé sur la bétaillère de son père) à ses volets afin de voir la lueur des mille-pattes avant de s’endormir! Plus tard, c’est sûr, elle épousera un routier !

En attendant de trouver son camionneur, elle se débrouille pour travailler à la boulangerie du village pour ne surtout pas aider ses parents à la ferme. Un jour, elle reçoit un cadeau qui va donner un sacré tournant à sa vie…une CB! 

Et c’est ainsi que Catherine est devenue Darling, celle qui capte son Roméo entre le canal 19 et le 27. Un mois plus tard, elle devient Madame Epine, femme d’un routier alcoolique et violent.

Jusqu’ici, sa vie était loin d’être drôle mais avec son routier, Darling allait connaître le pire…

Fid’garce !

Extrait: La Parisienne est trop fragile – elle pleure tout de suite – et dans les autres régions de France, elles ne tiennent pas le coup non plus. Tandis que la Bretonne ou la Normande est rude à la tâche et au mal…  ça a la réputation d’être increvable, c’est bêtes-là.

Ce roman de Jean Teulé a été adapté au cinéma par Christine Carrière avec Marina Foïs dans le rôle de Darling. J’en parlerais sur ce blog très prochainement…En attendant, voici la bande-annonce :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18760653&cfilm=119449.html